eaux usées territoire guide réglementation REX
A
Études
Assainissement
TSM 7/8 2021 - Page(s) 41-54

Le groupe national Epnac : douze années de collaboration pour l’assainissement des petites collectivités

Epnac national working group: twelve years of collaboration for wastewater treatment of small french communities

Résumé

La mission principale du groupe de travail Epnac est de mettre à disposition des informations techniques sur la conception, le dimensionnement et l’exploitation des ouvrages de traitement des eaux usées adaptés au contexte rural. Il s’adresse notamment aux maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage, qu’ils soient issus du domaine privé ou public. Le groupe national inclut l’ensemble des acteurs publics de l’eau et de l’assainissement (financeurs, législateurs, techniciens de terrain), en intégrant une caution scientifique par le biais de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae). Son mode de fonctionnement est inédit à l’échelle nationale, en particulier sa structuration en ateliers participatifs de travail, sur un socle d’acteurs experts et indépendants, avec l’implication active de l’État dans les réflexions. Après une décennie de travail, le groupe comptabilise 46 documents produits directement par ses 15 ateliers, de 2009 à 2019. Les productions sont en libre accès sur le site Epnac, qui contribue ainsi à la mise en ligne de 118 ouvrages de référence, et devient un centre de ressource national dans le domaine de la gestion des eaux urbaines résiduaires des petites et moyennes collectivités. Le colloque dénommé Journées techniques Epnac est également le reflet de ce partage des connaissances en toute objectivité, avec près de 150 participants chaque année venant de différents horizons de la sphère publique. Cette expertise portée par le groupe revêt toute son importance dans le contexte actuel de mouvance des acteurs territoriaux de la gestion de l’eau. Les nouveaux ateliers de travail œuvrent dès 2020 sur les thématiques « réhabilitation des stations », « procédés nouveaux », « réglementation », « pluvial », « interaction avec les collectivités » et « réutilisation des eaux usées traitées ».

Abstract

The main objective of the Epnac national working group consists in providing technical information on the design and operation of wastewater treatment plants adapted to the rural context of small and middle-sized communities. It is addressed, in particular, to the offices of coordination and project owners, whether from the private or public domain. It includes all the public actors in the water and sanitation sector (financiers, legislators, technicians). Inrae national research institute provides scientific support. The way Epnac operates is unique on the national scale: collaborative workshops, expert and independent actors, with the active involvement of the French State in the debates. After a decade of work, from 2009 to 2019, there are 46 documents produced directly by its 15 workshops. All documents are open access on the Epnac website, which lists 118 reference publications. This site is now a national resource center for urban wastewater management of small and medium-sized communities. Each year, the Epnac “Journées techniques” seminar reflects this knowledge sharing in all objectivity; nearly 150 participants from different public organizations take part in it. In the current context of movement of territorial actors in water management, this public expertise provided by the group takes is crucial. From 2020, six workshops will be working on new themes: "plant refurbishment", "new wastewater treatment processes", "regulation", "rainwater management", "interaction with communities" and "reuse of treated wastewater".

Mots clés : Assainissement, Documentation, Exploitation, Groupe de travail, Petites et moyennes collectivités, Politiques publiques, Réglementation, traitement des eaux usées
Keywords : Collaboration, Public policies, Small communities, wastewater treatment, Water sanitation, Working group
https://doi.org/10.36904/tsm/202107041

1, 2, 3, 4, 5 Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) – Unité de recherche Reversaal – Villeurbanne

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 7/8 2021
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro