prix de l'Astee paiement pour services environnementaux gestion de la ressource SHS
A
Études
Ressources en eau et milieux aquatiques
TSM 5 2022 - Page(s) 61-79

Les paiements pour services hydriques : de la promesse théorique à l’application d’un concept « à la mode » dans les politiques de l’eau. Revue de littérature

Payments for watershed services: from the theoretical promise to the implementation of a 'trendy' concept in water policy. A literature review

Résumé

En s’appuyant sur une revue de la littérature grise et scientifique sur le sujet, cet article se penche sur l’origine et les modalités d’application d’un concept devenu influent dans les politiques de l’eau dans le monde, celui de « paiements pour services hydriques ». Il retrace les éléments théoriques, inspirés de la théorie économique néoclassique, qui ont conduit à construire la promesse d’efficacité du mécanisme de paiements pour services environnementaux (PSE) visant à inciter les acteurs économiques à produire des externalités positives sur l’environnement. Il présente les auteurs qui ont joué un rôle de « passeurs de frontière » entre le domaine de la science et celui de l’action environnementale pour promouvoir les PSE. Bien que d’abord envisagée comme une solution au manque de sources de financement constaté pour la protection des forêts tropicales, l’application du mécanisme de PSE concerne avant tout le secteur de l’eau où « fournisseurs » et « bénéficiaires » des services environnementaux sont plus aisément identifiables du fait de la connexion amont/aval. Pourtant, la difficulté de convaincre des bénéficiaires potentiels de services hydriques de payer demeure importante, fragilisant la mise en application de ce mécanisme – ce que montre notamment le cas du Kenya. Contrairement à la logique économique portant les PSE, mobiliser concrètement des financements privés dans le cadre de mécanismes de marché s’avère difficile et l’immense majorité des programmes qualifiés de PSE sont financés par les pouvoirs publics. Enfin, cet article discute des implications de la vision par « services hydriques » dans le secteur de l’eau, qui appelle à adopter une gestion par bassin-versant et « spatiale » (c’est-à-dire via une action sur l’usage des sols).

Abstract

Based on a review of the grey and scientific literature on the subject, this article examines the origin and implementation methods of a concept that has become prominent in water policies around the world, the concept of 'payments for watershed services'. It traces the theoretical elements, inspired by neo-classical economic theory, that led to the construction of the promise of efficiency of the payments for environmental services mechanism aimed at encouraging economic actors to produce positive externalities on the environment. The paper presents the authors who have acted as facilitators between the fields of science and environmental action to promote PES. Although first envisaged as a solution to the lack of funding sources for the protection of tropical forests, the application of the PES mechanism is primarily concerned with the water sector, where 'providers' and 'beneficiaries' of environmental services are more easily identifiable due to the upstream/downstream connection. However, the difficulty of convincing potential beneficiaries of water services to pay remains important, making the application of this mechanism more fragile - as the case of Kenya shows. Contrary to the economic rationale of PES, mobilising private funding through market mechanisms is difficult and most PES schemes rely on public funding. Finally, this article discusses the implications of the 'watershed services' vision in the water sector, which calls for watershed and 'spatial' management (i.e. through change in land use).

Mots clés : Paiements pour services hydriques, Revue de littérature, Politiques de l’eau, Gestion de l’eau
Keywords : Payments for watershed services, Literature review, Water policy, Water management
10.36904/tsm/202205061

1 Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) – UMR Lisis – Noisy-le-Grand

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 17,00 ou 17
Article paru dans TSM 5 2022
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro