inondation-crue analyse de risques SIG cartographie
A
Études
Assainissement
Ressources en eau et milieux aquatiques
TSM 3 2019 - Page(s) 53-65

Cartographie nationale des zones sensibles aux inondations par remontée de nappe

Mapping at national scale of the sensitive areas to groundwater flooding

Résumé

Ces dernières années, de nombreux événements pluvieux exceptionnels, soudains et localisés, ont été recensés sur le territoire national. Du point de vue des ressources en eau souterraine, ces phéno - mènes engendrent une recharge exceptionnelle et les niveaux des nappes phréatiques dites « libres » peuvent atteindre la surface du sol : c’est l’inondation par remontée de nappe. On appelle alors zone « sensible aux remontées de nappes » un secteur dont les caractéristiques hydrogéologiques sont telles qu’elles peuvent faciliter ce type d’émergence, ou du moins une inondation des sous-sols à quelques mètres sous la surface du sol. Ces phénomènes sont généralement étudiés et cartographiés à des échelles locales. Quelques rares travaux à des échelles nationales ont été menés à ce jour. Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a donc été sollicité par le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) afin d’améliorer, de valider et de fiabiliser la méthode de cartographie de la sensibilité des territoires au « risque d’inondation par remontée de nappe » à l’échelle nationale. La réalisation de cette carte a reposé principalement sur l’exploitation de données piézométriques et de leurs conditions aux limites d’origines diverses qui, après avoir été validées, ont permis, par interpolation, de créer une grille nationale des cotes maximales probables pour une période de retour d’environ 100 ans. Par soustraction aux cotes du modèle numérique de terrain de la BD ALTI, les valeurs de débordement potentielles ont ensuite pu être obtenues. Par ailleurs, la fiabilité des résultats a été évaluée en s’appuyant sur deux critères : fiabilité du modèle numérique de terrain et fiabilité des données eaux souterraines. Cette cartographie nationale est donc à considérer comme un outil d’identification maximisante de grandes zones potentiellement soumises à la remontée de nappe. Les résultats de ces travaux sont publics et mis à disposition sur le site http://georisques.gouv.fr.

Abstract

In recent years, numerous exceptional, sudden and localized rainy events were observed on the national territory. Regarding groundwater resources, these phenomena generate an exceptional recharge and the water table of unconfined aquifers can reach the ground's surface: it is called groundwater flooding. Sectors whose hydrogeological characteristics are such that they can facilitate this type of emergence, or at least basement and cellar flooding are called "sensitive areas to groundwater flooding". These phenomena are generally studied and mapped at local scales. Very few works at national level have been done to date. BRGM was requested by the Ministry of Ecological and Solidarity Transition (MTES) to improve, validate and make reliable the mapping of sensitive areas to groundwater flooding countrywide. The realization of this map was based mainly on the exploitation of piezometric data of various origins and their boundary conditions. After a validation phase, an interpolation process was carried out to create a national grid of probable maximum water table levels, for a return period of 100 years. By subtracting with a digital elevation model, potential overflow values were finally obtained. In addition, the reliability of the results was evaluated based on two criteria: reliability of the Digital Terrain Model and reliability of the groundwater data. This cartography at national scale is therefore to be considered as a tool for maximizing identification of large areas potentially subject to groundwater flooding. The results of this work are public and made available on the website http://georisques.gouv.fr.

Mots clés : inondation, nappe phréatique, nappe libre, aquifère, Cartographie, remontée de nappe, interpolation, incertitudes
Keywords : flood, water table, unconfined aquifer, cartography, groundwater flooding, interpolation, uncertainties
https://doi.org/10.1051/tsm/201903053

1,2 Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) – Direction eau, environnement et écotechnologies – Orléans
3 Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) – Direction des géoressources – Orléans
4 Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) – Direction générale de la prévention des risques – Paris La Défense

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 3 2019
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro