gestion patrimoniale réseau SIG modélisation
A
Études
Eau potable
TSM 5 2020 - Page(s) 31-44

Évaluation du patrimoine des réseaux d’eau potable français dans le but d’améliorer la conduite des politiques publiques de gestion patrimoniale

Statistical modelling of pipe inventory at national level to improve French public policies for sustainable drinking water asset management

Résumé

À la demande du ministère français de la Transition écologique et solidaire (MTES) et de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) pour contribuer à la conduite des politiques publiques de l’eau, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) a mené une étude pour mettre en place un dispositif national de connaissance du patrimoine des réseaux d’eau potable à l’échelle des agences de l’eau. La méthode mise en oeuvre repose sur la construction de modèles statistiques qui relient les caractéristiques des réseaux, collectées pour un échantillon de services, à des données géographiques et démographiques disponibles à l’échelle communale de façon exhaustive sur le territoire français. La base de données Sispea (Système d’information des services publics d’eau et d’assainissement) et les données SIG (système d’information géographique) recueillies auprès d’un échantillon de services qui représentent environ la moitié du réseau français, ont été utilisées pour caler des modèles multilinéaires des longueurs de canalisation par diamètre, période de pose et matériau. Ils permettent d’estimer la longueur des canalisations d’eau potable de la France métropolitaine à 875000 km, dont moins de 40% ont été posées avant 1970. 70% des conduites sont d’un diamètre au plus égal à 100 mm et les canalisations en PVC sont très majoritaires dans les bassins Loire-Bretagne et Adour-Garonne tandis que celles en fonte dominent dans les autres bassins.

Abstract

At the request of the French Ministry for Ecological and Inclusive Transition (MTES) and the French Biodiversity Agency (AFB), Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) carried out a study focusing on the creation of a national asset knowledge base for drinking water networks, operating at Water Agency (WA) scale. Our study involved the creation of a number of statistical models. These models combine data relating to network characteristics (gathered from a sample of utilities) with geographical and demographical data collected from all municipalities in France. The Sispea database (Système d’information des services publics d’eau et d’assainissement), along with GIS data from a sample covering around half of the total French drinking water network, were used to configure multi-linear pipe models by diameter, installation period, and type of material. On the basis of these models, the total length of drinking water pipes in mainland France was estimated to be 875,000 km. Of that figure, less than 40% were installed before 1970. Seventy percent of pipes are at least 100 mm in diameter. In the Loire-Bretagne and Adour-Garonne areas, the majority of pipes are made of PVC, while cast iron is more common in other areas.

Mots clés : Gestion patrimoniale des infrastructures, réseaux d'eau potable, connaissance technique du patrimoine, modélisation statistique, politiques de l'eau
Keywords : sustainable asset management, drinking water networks, technical asset knowledge, statistical modelling, public water policies
https://doi.org/10.36904/tsm/202005031

1,2,3,4,6 Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) – Environnement, territoires et infrastructures (ETBX) – Cestas
5 Office français de la biodiversité (OFB) – Vincennes

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 5 2020
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro