--> Déplacement de la diane et de ses plantes hôtes lors du projet de renforcement des digues du Rhône - TSM
ingénierie écologique biodiversité REX
A
Études
Ressources en eau et milieux aquatiques
TSM 10 2019 - Page(s) 47-53

Note scientifique et technique

Déplacement de la diane et de ses plantes hôtes lors du projet de renforcement des digues du Rhône

Displacement of the southern festoon and its host-plants during the reinforcement project for the Rhone embankments

Résumé

L’opération de génie écologique présentée dans cet article s’est inscrite dans le cadre des
travaux de renforcement de 13km de digue en rive droite du Rhône entre Beaucaire et Fourques
(département du Gard, France), portés par le Syndicat mixte interrégional d’aménagement des digues du
delta du Rhône et de la mer (Symadrem). Lors des inventaires écologiques préalables aux travaux, destinés
à établir l’étude d’impacts réglementaire, la diane, espèce de papillon protégée, et sa plante hôte,
l’aristoloche à feuilles rondes, ont été détectées sur des secteurs voués à la destruction. Afn de l’éviter,
une mesure de réduction expérimentale a été proposée. Le principe était de transférer les principaux sites
de pontes de la diane vers une parcelle sans enjeu écologique et présentant des conditions stationnelles
favorables à la reprise de la plante hôte et à la réoccupation en reproduction du papillon. Après avis
favorable du Conseil national de la protection de la nature (CNPN), la mesure a pu être réalisée. Ainsi, les
habitats, avec la végétation associée, ont été déplacés par transfert de plaques de sol. Les chenilles de
diane ont également été transloquées manuellement et remises sur la parcelle déplacée. Deux ans après
la mise en place de la mesure, plus de 60% des effectifs initiaux d’aristoloche ont pu être retrouvés. La
diane est également présente avec une reproduction avérée comme l’attestait la présence de plus d’une
centaine de chenilles. Le succès de l’opération de translocation par plaques de sol donne ainsi une
perspective très intéressante et offre une mesure assez simple et peu coûteuse à mettre en place à
proposer lors d’étude d’impacts.

Abstract

This ecological engineering project was part of a larger embankment reinforcement program
undertaken by the Symadrem (Syndicat mixte interrégional d’aménagement des digues du delta du Rhône
et de la mer) over 13km along the Rhone river’s right bank, from Beaucaire to Fourques (Gard, France).
During ecological surveys required for the legally impact assessment and carried out prior to the
construction phase, the Southern festoon Zerynthia polyxena, a butterfly protected species, and its host plant,
the Smearwort Aristolochia rotunda, were detected in areas which have to be destroyed. To avoid this
forecasted destruction, an experimental remediation measure has been proposed. The core concept was to
relocate the most important egg-laying sites to plots free from ecological issues, and presenting favourable
conditions for the host plants regrowth and the butterfly recovery and breeding. After approval from the
French environmental authorities, the measure could be implanted. The natural habitat and its covering
vegetation communities were transferred via topsoil translocation methods. Southern festoon caterpillars
were also captured by hand and released on the transferred plot. Two years after the project, more than 60%
of the Smearwort’s initial abundance could be found. The butterfly species was also found with evidence of
its reproduction on site. More than hundred caterpillars were counted. The success of the topsoil
translocation offers an interesting perspective and provides a fairly simple and cost-effective implementation
measure to be proposed for ecological impact assessment fling.

Mots clés : Zerynthia polyxena, Aristolochia rotunda, transfert de sol, étude d'impact, mesure de réduction, Gard, Occitanie
Keywords : Zerynthia polyxena, Aristolochia rotunda, soil transfert, impact study, reduction measure, Gard, Occitanie
https://doi.org/10.1051/tsm/201910047

1,2,3 Naturalia-Environnement – Site Agroparc – Avignon

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 10 2019
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro