eaux souterraines surveillance changement climatique gestion de la ressource
A
Études
Ressources en eau et milieux aquatiques
TSM 10 2021 - Page(s) 27-40

Suivi du champ captant de Basse-Goulaine pour une meilleure stratégie de gestion face aux enjeux climatiques

Monitoring of the Basse-Goulaine catchment area for a better management
strategy in the face of climate challenges

Résumé

Le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable de Vignoble-Grand Lieu gère l’usine de production d’eau potable de Basse-Goulaine (44). Elle dessert environ 500 000 habitants dans le sud-Loire. 11 puits à drains rayonnants de 25 m de profondeur sont exploités sur le champ captant afin d’alimenter l’usine. Ils captent l’eau de la nappe alluviale de la Loire et d’une nappe de socle. Une étude de 2 ans a été réalisée par Saur et ImaGeau afin d’améliorer la compréhension du fonctionnement hydraulique et de la dynamique de migration des différents polluants dans le champ captant en fonction de différents facteurs hydrologiques, climatologiques et techniques. L’objectif final est d’anticiper les impacts du changement climatique sur la ressource et les besoins en eau d’un territoire qui gagne un millier d’habitants par an. L’ensemble des résultats obtenus permettent de mettre en évidence les futurs risques de productivité, de ruptures d’alimentation, de pollution et d’envisager des solutions opérationnelles adaptées pour limiter les impacts quantitatifs et qualitatifs sur la ressource utilisée pour la production d’eau potable. Ainsi, une surveillance accrue de la sécheresse de la Loire et des hauteurs d’eau des puits est nécessaire ainsi que de l’état des pompes et du degré de colmatage des ouvrages. Afin de limiter les risques de chute de productivité et de rupture d’alimentation, l’entretien des ouvrages et des pompes est à maintenir, mais est insuffisant au long terme. La construction de puits supplémentaires est indispensable pour subvenir aux besoins en eau croissants du territoire. Enfin, la prédominance de l’impact de la Loire et le flux tendu en exploitation ne permettent pas de marge de manœuvre pour le choix des puits d’exploitation en fonction de la période de l’année pour limiter les teneurs en métabolites ESA/OXA de l’eau brute de l’usine.

Abstract

The Syndicat intercommunal d'alimentation en eau potable de Vignoble-Grand Lieu manages the drinking water production plant in Basse-Goulaine (44). It serves approximately 500,000 inhabitants in the South of the Loire. 11 radiating drain wells of 25 m deep are operated on the catchment area to supply the plant. They draw water from the alluvial water table of the Loire and from a basement water table. A two-year study was carried out by Saur and ImaGeau to improve understanding of the hydraulic water system and the migration dynamics of various pollutants in the catchment area as a function of various hydrological, climatological and technical factors. The final objective is to anticipate the impacts of climate change on the water resources and to answer to the water needs of a territory that is gaining a thousand inhabitants per year. All the results highlight future risks of productivity, supply disruptions, pollution and allow to envisage operational adapted solutions to limit the quantitative and qualitative impacts on the resource used for drinking water production. Thus, increased monitoring of the dryness of the Loire and of the water level in the wells is necessary, as well as the pumps condition and the degree of clogging of the works. In order to limit the risks of a drop in productivity and a break in supply, the maintenance of the works and pumps must be maintained but is insufficient in the long term. The construction of additional wells is essential to meet the growing water needs of the area. Finally, the predominance of the impact of the Loire and the tight flow in operation does not allow any flexibility in the choice of operating wells according to the time of year in order to limit the ESA/OXA metabolites levels in the raw water of the plant.

Mots clés : Ressource, Souterraine, Changement climatique, Quantité, Qualité, Métabolites ESA/OXA
Keywords : Resource, Groundwater, Climate change, Quantity, Quality, ESA/OXA metabolites
https://doi.org/10.36904/tsm/202110027

1 Saur – Maurepas

2 ImaGeau – Cap Alpha – Clapiers

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 10 2021
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro