surveillance qualité des eaux de baignade gestion de crise aide à la décision
A
Études
Ressources en eau et milieux aquatiques
TSM 4 2021 - Page(s) 49-58

Note scientifique et technique

Gestion du risque « cyanobactéries » dans deux retenues de barrages du département de l’Hérault

Cyanobacteria: risk management in the water of two dams localized on “Hérault” territory

Résumé

Le développement excessif des cyanobactéries en efflorescence dans les plans d’eau et cours d’eau est un phénomène récurrent, qui intervient sous certaines conditions (climatiques, milieu riche en azote et phosphore ou autres). Il entraîne un risque sanitaire, car ce bloom peut s’accompagner de la présence de toxines libérées par les cyanobactéries. Lorsque les plans d’eau font l’objet d’usage (baignade, loisirs nautiques, fréquentation du public, irrigation…), il est alors impérieux de se préparer à l’apparition de ce phénomène en élaborant une stratégie et un plan d’actions pour y faire face, en concertation avec toutes les parties prenantes. Cet article présente la procédure actuelle de gestion du risque « cyanobactéries » mise en place par le département de l’Hérault, en collaboration avec les services de l’État et le Syndicat mixte du Grand Site Salagou – cirque de Mourèze sur les barrages des Olivettes et du Salagou. Un groupe de travail technique dédié au suivi sanitaire des cyanobactéries a été mis en place afin de détecter et d’investiguer les différents signaux de présence de cyanobactéries. En cas de toxicité avérée confirmée par les analyses du laboratoire, et sur avis du groupe technique, des mesures de restriction des usages peuvent alors être nécessaires et les autorités responsables de ces décisions prennent les arrêtés de restriction d’usages adéquats. L’élaboration d’un protocole de surveillance et de gestion de ce risque permet d’optimiser les prises de décision des différents intervenants d’un éventuel arrêt temporaire des usages en réponse à un risque sanitaire.

Abstract

The excessive development of blooming cyanobacteria in lakes and rivers is a recurring phenomenon, which occurs under certain conditions (climatic, environment rich in nitrogen and phosphorus, or others). It poses a health risk because this bloom could be accompanied by the presence of toxins released by cyanobacteria. When lakes are used for swimming, water sports, frequentation of the public, irrigation, etc., it’s imperative to prevent this phenomenon in developing a strategy and a protocol according with stakeholders. This article presents the current cyanobacteria risk management set up by the Département de l’Hérault, in collaboration with State services and the le Syndicat mixte du Grand Site Salagou – cirque de Mourèze on the Olivettes and Salagou dams. A technical working group dedicated to the health monitoring of cyanobacteria has been initiated in order to detect and investigate the various signals of the presence of cyanobacteria. In the event of proven toxicity confirmed by laboratory analyzes, and on the advice of the technical group, use restriction measures may then be necessary and the authorities responsible for these decisions take the appropriate use restriction orders. Developing of a protocol for monitoring and managing this risk, is able to optimize decision-making each partners involved in a possible temporary cessation, to manage health risk.

Mots clés : Cyanobactéries, Plans d'eau, risque sanitaire, Surveillance, Gestion du risque, Restrictions d'usage
Keywords : Cyanobacteria, Lake, Health risk, Monitoring, Risk management, Restrictions on use
https://doi.org/10.36904/tsm/202104049

1 Département de l’Hérault – Service Eau Risques et Littoral – Pôle Développement agricole, maritime, aquatique et touristique – DGA Développement économie territoriale, Insertion et environnement – Montpellier

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 4 2021
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro