CVM eau réseau contamination
A
Études
Eau potable
TSM 12 2020 - Page(s) 163-174

Solutions curatives pour pallier la contamination des réseaux d’eau potable par le CVM, sur le bassin Loire-Bretagne

Curatives solutions to fight against the pipes VCM contamination, on the Loire-Brittany Basin

Résumé

Le bassin hydrographique Loire-Bretagne, qui couvre 28 % du territoire hexagonal, s’étend sur 34 départements du nord-ouest de la France (13 millions d’habitants). Ce bassin est caractérisé par un équipement rural récent, avec une forte proportion de réseaux en polychlorure de vinyle (PVC) posés entre 1970 et 1990. L’instruction DGS E4/2012/366 du 18 octobre 2012 a conduit à la réalisation de nombreuses campagnes de prélèvements diligentés par les agences régionales de santé (ARS) sur ce bassin très concerné par le risque de contamination par le chlorure de vinyle monomère (CVM). Un nombre croissant de dépassements de la valeur limite de 0,5 μg/L a été mesuré sur les antennes des réseaux en PVC posées avant 1980. Face à cette problématique, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne (AELB) a décidé d’accompagner les collectivités rurales impactées, en finançant le remplacement des canalisations concernées par les dépassements, dans le cadre de ses dixième (2013-2018) et onzième (2019-2024) programmes d’interventions. Une doctrine d’intervention a été définie avec les ARS de manière à réaliser des études préalables homogènes et à optimiser le linéaire de conduites à remplacer. L’agence de l’eau dresse un bilan des opérations mises en œuvre sur le bassin, opérations pour l’instant les plus nombreuses menées en France, du fait du contexte exposé et de l’avancement des investigations réalisées par les ARS du bassin. L’évolution chronologique et géographique et la typicité (secteurs concernés, linéaire, diamètres et coût moyen des tronçons renouvelés) des demandes d’aides reçues par l’agence de l’eau de 2012 à 2019 sont présentées. Au regard de l’étude, il est souhaitable que chaque collectivité mène une étude patrimoniale et des prélèvements suffisamment exhaustifs.

Abstract

The Loire-Brittany Basin (the Loire River Basin District and the Breton and Vendée coastal basins) – 28% of the national area – 13 billion inhabitants, covers 34 departments of North-Western France. Basin infrastructure is recent and rural, with a high proportion of polyvinyl chloride (PVC) pipe installed between 1970 and 1990. After national instruction in 2012, numerous sampling campaigns have been carried out by the regional health agencies (ARS) on this basin, very concerned with the risk of contamination by vinyl chloride monomer (VCM). An increase of 0,5 μg/L limit  exceedances were measured on PVC pipe rural antennas installed before 1980. Faced with this problem, the Loire-Brittany water agency (AELB) has decided to support the affected rural communities, by financing the renewal of concerned pipe, as part of its tenths (2013-2018) and eleventh (2019-2024) intervention programs. An intervention doctrine has been defined with the ARS, so that the preliminary studies are carried out with homogeneity and optimizes the linear of pipe to be replaced. The Water Agency reviews the operations carried out in the basin, which are currently the most numerous carried out in France, because of the described context and the progress of ARS investigations in the basin. Chronological, geographical evolution and type (sectors, linear, diameters and average cost of the renewed sections) of the aid applications received by the Water Agency, from 2012 to 2019, will be presented, before future perspectives describing. The study indicates that each community must conduct a sufficiently comprehensive knowledge pipe study and measurement campaing.

Mots clés : CVM, PVC, Tronçons, Etudes patrimoniales, Agence de l'eau Loire-Bretagne
Keywords : VCM, PVC, Pipes sizes, Knowledge pipe studies, Loire-Bretagne water agency
https://doi.org/10.36904/tsm/202012163

Direction des politiques d’intervention – Agence de l’eau Loire-Bretagne – Orléans

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 12 2020
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro