TSM - Techniques Sciences Méthodes - page 1

Park Geun-hye, présidente de la république
de Corée du Sud
TSM numéro 5 - 2015 - 110
e
année
10
U
n Forum mondial de l’eau
est un événement com-
plexe, où il se passe énormé-
ment de choses en parallèle, et
personne, aussi impliqué soit-il
dans son organisation, n’en a
une vision d’ensemble.
Un bilan mitigé
Pour le peu que j’ai pu en voir,
il me semble que le bilan du
7
e
Forum, qui s’est tenu en Corée
du Sud en avril 2015, est mitigé,
mais amarquéun jalon important.
Ce qui n’a pas marché du tout,
c’est la synergie entre toutes les
parties prenantes, qui d’habi-
tude est la marque de fabrique
et l’originalité d’un forum. Les
autorités coréennes, après avoir
signé un accord avec le Conseil
mondial de l’eau qui ne prévoyait
qu’un seul site, avaient décidé
une double localisation : le
processus sciences et techno-
logie, l’originalité qu’ils avaient
souhaitée, et le processus thé-
matique, qui est le cœur histo-
rique des Forums, à Daegu, et la
conférence ministérielle, le pro-
cessus politique, le processus
régional et le processus citoyen
à Gyeongju, à 1 h 30 de navette
bus de Daegu. Cette séparation
en deux lieux a été très contre-
productive. Gyeongju a été peu
fréquenté et les ONG et tous
ceux qui avaient mis leur éner-
gie pour y préparer des évé-
nements ont été déçus. Par
contraste, le 6ème forum mon-
dial en 2012 à Marseille avait été
exemplaire de ce point de vue.
Ce qui n’a pas très bien marché,
c’est l’accrochage avec la prépa-
ration de la COP21 et la prise en
compte de l’eau dans l’agenda
«changement climatique». C’est
une déception plus particulière-
ment partagée par les Français.
Le calendrier était pourtant
idéal (un grand événement sur
l’eau six mois avant la COP). Il
nous reste six mois pour faire
avancer nos idées sur le sujet.
Ce qui a bien marché, en re-
vanche, c’est qu’un jalon impor-
tant a bien été marqué dans la
préparation d’un objectif pour
l’eau dans les futurs objectifs du
développement durable 2015-
2025 des Nations Unies, avec
une déclaration ministérielle
sans ambiguïtés.
Ce qui a très bien marché, dans
la dynamique de cet enga-
gement pour un objectif global
sur eau, la logique de gestion
intégrée a marqué des points,
et notamment, c’est un point
auquel les Français sont tout
naturellement particulièrement
attachés, la reconnaissance que
cette gestion intégrée doit se
É
V È N E M E N T
7
e
Forum mondial de l’eau : une forte
présence française
Ballet à l'ouverture du forum
Vie de l’Astee
1 2,3,4,5
Powered by FlippingBook